• Marie

Partir en tour du monde : Comment bien préparer son tour du monde

Mis à jour : 17 juil. 2020


Préparer son tour du monde est un travail de longue haleine qui s’étale généralement sur plusieurs mois. Et bien que quelques démarches soient intimidantes au premier abord, on vous rassure tout de suite : préparer son tour du monde est un réel plaisir ! Le tout est de savoir aborder chaque étape en temps et en heure, et surtout de ne rien oublier ! Etant moi-même partie en tour du monde en 2018 et 2019, voici tous mes conseils et secrets pour préparer au mieux votre départ.

Tout d’abord, établir son budget !

Etablir un budget prévisionnel sur plusieurs mois, voire plusieurs années peut paraître mission impossible car ce que vous voulez par dessus tout pendant ce tour du monde, c’est vous sentir libre. Vous ne savez donc pas exactement quels pays vous comptez visiter, ni combien de temps vous allez rester sur place ; vous ignorez donc quel sera le prix des hôtels, des repas, des billets d’avion que vous allez réserver, ou bien des bus, ou des ferries… Pas de panique ! Nous sommes là pour vous aider à y voir plus clair.

Y a-t-il un budget moyen pour un tour du monde ? La réponse est non.


Si plusieurs études estiment qu’un tour du monde coûte en moyenne 15 000 euros par personne toutes destinations et durées confondues, il n’y a pourtant pas de recette miracle. Le budget de votre périple dépend évidemment de la durée pendant laquelle vous souhaitez voyager, du niveau de vie des pays dans lesquels vous souhaitez vous rendre, de votre style de voyage et des activités que vous voulez pratiquer. Par exemple, pour une même durée, un tour du monde axé sur l’Asie et l’Amérique du Sud coûtera généralement moins cher que si vous vous rendez en Amérique du Nord ou en Australie, où le coût de la vie est plus ou moins le même qu’en France. De la même façon, que vous voyagiez en mode roots, backpacker ou que vous souhaitez voyager avec le plus de confort possible, le prix de votre tour du monde pourra varier du simple au double, voire même au quadruple !

Estimer le prix de son tour du monde ? Rien de plus simple !

Ce que nous vous conseillons est d’abord de vous fixer un budget maximal pour votre tour du monde, une sorte de limite à ne pas dépasser, puis de tracer l’itinéraire de vos rêves et calculer son coût de la façon la plus réaliste possible. Si l’écart entre l’estimation du prix de votre tour du monde et votre budget maximal est trop grand, vous pourrez toujours revoir votre itinéraire à la baisse.




Comment calculer de façon réaliste le coût de son tour du monde ?

De nombreux frais sont à prévoir avant le départ et peuvent se calculer très facilement de chez soi :


  • Le passeport : Si vous ne disposez pas d’un passeport en cours de validité, il vous faudra en faire la demande auprès de votre mairie. Un passeport biométrique français pour un adulte coûte actuellement 86 euros (17 euros pour les mineurs de moins de 15 ans; 42 euros pour les mineurs de plus de 15 ans)


  • Les visas : Faites la liste des pays que vous souhaitez visiter et consultez le site gouvernemental diplomatie.gouv.fr afin de connaitre les modalités d’obtention de leur visa. Le site diplomatie.gouv.fr vous redirigera ensuite vers les sites gouvernementaux afin d’établir vos demandes de visas. Attention : de nombreux sites frauduleux délivrent de faux visas à des prix erronés. Seuls les sites gouvernementaux sont habilités à délivrer des visas en ligne. Afin d’éviter toute arnaque, passez bien en premier lieu par la plateforme diplomatie.gouv.fr. Bien que la plupart des pays octroient des visas gratuitement et sans procédure particulière aux ressortissants français, certains pays comme la Chine, l’Inde ou l’Australie imposent une procédure plus complexe et plus coûteuse. Il est donc important de savoir pour chaque pays quand faire sa demande de visa et quel en sera le prix afin d’établir un budget total visa.


  • L’assurance : En voyage il est primordial de souscrire à une assurance santé et rapatriement. Plusieurs assurances sont souscriptibles en ligne. Pour ma part j’ai opté pour l’assurance Chapka qui propose une formule complète spécialement dédiée aux tour-du-mondistes pour la somme 36 euros par mois. Vous pouvez la souscrire pour la durée exacte de votre voyage et la prolonger en cours de route. Afin de faire des économies, vous pouvez résilier ou suspendre votre mutuelle en France.

  • Les vaccins : Pour voyager de façon sécurisée dans le monde entier, il est impératif de mettre à jour l’ensemble de ses vaccins. Vous pouvez vous faire vacciner chez votre médecin, ou bien directement dans un centre de vaccination international type Airfrance. À noter : le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire dans certains pays, notamment en Afrique. Les autorités peuvent exiger votre carnet de vaccination aux douanes et vous refuser l’accès au pays si vos vaccins ne sont pas à jour. Pour consulter les modalités d’entrée sur l’ensemble des territoires du monde rendez vous sur le site gouvernemental diplomatie.gouv.fr dans la rubrique « entrée sur le territoire » et « vaccins ».

  • L’équipement : On ne vous le dira jamais assez, pour voyager mieux, voyagez léger ! Ne vous encombrez pas avec plusieurs valises, elles vous freineront, vous fatigueront et surtout elles vous coûteront de l’argent à chacun de vos déplacement aériens. Pour des petits trajets, les bagages en soute ne sont pas compris dans le prix du billet, il vous en coûtera souvent une cinquantaine d’euros, voire plus. Si vous comptez vous déplacer régulièrement en avion (ce que nous ne vous conseillons pas en raison de l’empreinte carbone que génère ce genre de déplacements) la note peut vite grimper ! Ne l’oubliez pas, le maître mot d’un tour du monde est la mobilité ! Pensez pratique et allez à l’essentiel.


Nos conseils pour un équipement intelligent :

  • un sac à dos de 50L maximum : moins de 100 euros chez Decathlon

  • Un appareil photo et un objectif polyvalent : 1500 euros

  • Une paire de chaussures confortables pour le quotidien : 80 euros

  • Une paire de chaussures pour la marche et la randonnée : 80 euros

  • De quoi s'habiller pour une semaine : 300 euros

  • Les médicaments : La plupart des pays dans lesquels vous allez vous rendre n’auront pas le même système de santé qu’en France. Il est parfois difficile voire carrément impossible de se fournir en médicaments. Pensez donc à emporter avec vous le minimum nécessaire pour survivre aux petits bobos et tracas de la vie quotidienne (Doliprane, Smecta, Imodium, antibiotiques à large spectre, pansements etc). Budget : moins de 30 euros en moyenne.

Le cas de la Malarone : la Malarone agit contre le paludisme. Le paludisme est une maladie transmise par le moustique qui sévit dans plusieurs régions du monde : en Amérique centrale, en Amérique du Sud, en Afrique et même dans certaines régions d’Asie. Il est donc nécessaire de prendre un traitement préventif anti-paludéen quand vous vous rendez dans des zones à risque. Attention : le prix des traitements antipaludéens est très coûteux et varie en fonction des pharmacies ! Le prix d’une seule boite de 250 mg coûte en moyenne une petite quarantaine d’euros. La pharmacie Zemiro située à Bagnolet propose un générique à 16 euros la boite. Budget 3 boîtes : 48 euros.

En ce qui concerne la vie sur place : Bien qu’il soit difficile de savoir exactement le prix de la nourriture, des activités, des hôtels ou encore des transports locaux dans chaque pays (sachant que dans un même pays ces prix peuvent doubler en fonction de la région et même de la période), il est tout à fait possible d’établir un budget pour son tour du monde sans avoir bien sûr à réserver tous les hôtels à l’avance !


  • Regardez en amont le prix des billets d’avion aux dates auxquelles vous souhaitez partir. Le prix des billets d’avion évolue constamment au cours des mois qui précèdent le vol, pensez à le checker avant de vous lancer. Et surtout, prenez vos billets le plus tôt possible afin d’éviter toute inflation. Des sites super comme liligo.com vous permettent de comparer les vols et de trouver le meilleur rapport qualité/prix. Attention cependant : quelquefois les sites comparatifs bien qu’ils proposent le vol le plus intéressant peuvent s’octroyer une marge sur le prix des billets. Nous vous conseillons donc une fois que vous avez trouvé votre vol sur un comparateur de toujours consulter directement le site de la compagnie aérienne afin de comparer les prix.

  • Regardez le prix des auberges / hôtels sur Booking.com pour avoir un aperçu des prix pratiqués aux dates auxquelles vous souhaitez vous rendre dans chaque région. Cela ne vous prendra que quelques minutes puisqu’il s’agit seulement de se donner un ordre d’idée, et ça pourra vous éviter quelques mauvaises surprises ! Bon à savoir : le prix des chambres d’hôtel standard est souvent révélateur du coût général de la vie dans un pays. Si vous trouvez un grand nombre d’hôtels à moins de 20 euros la nuit, vous pourrez en déduire que les repas seront plus ou moins proportionnellement moins coûteux qu’en France, ainsi que les activités.


  • Sélectionnez les activités payantes que vous voudrez absolument faire sur place (visite de sites classés, plongée, randonnée etc) et consultez les prix sur internet. Si cela vous permet de savoir à peu près le prix de chaque activité, nous vous conseillons cependant d’attendre d’être sur place pour réserver vos tickets. Souvent les prix pratiqués par les locaux sont très en dessous de ceux que l’on trouve sur internet et qui émanent de grosses agences touristiques.

Voilà, vous savez d’ores et déjà où vous souhaitez vous rendre et combien vous allez dépenser pour vivre votre rêve. Maintenant, il vous suffit de suivre quelques démarches importantes en temps et en heure, et hop, vous pourrez vous envoler l’esprit tranquille !

Planning des démarches à suivre pour bien préparer son tour du monde.

6 mois avant le départ

  • Vérifiez la validité de votre passeport : Si vous voyagez hors de la zone Europe, vous devez obligatoirement posséder un passeport en cours de validité afin d’entrer et de sortir librement de chaque pays. Si vous ne possédez pas de passeport ou que la date de validité de votre passeport arrive à terme avant la fin de votre voyage, vous devez absolument vous rendre dans la mairie de votre choix et établir une nouvelle demande de passeport. Attention : les démarches étant parfois longues en raison d’un grand nombre de demandes, nous vous conseillons d’anticiper votre demande de passeport d’au moins six mois avant le départ.

6 à 4 mois avant le départ

  • Faites une demande de permis international : Si vous possédez un permis de conduire français et que vous prévoyez de louer un véhicule en dehors de l’Europe, il vous faudra un permis international. Ce document est gratuit et s’obtient auprès des administrations françaises. Comme pour l’obtention d’un passeport, l’obtention d’un permis international peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Nous vous conseillons donc de vous y pencher le plus tôt possible.

6 à 3 mois avant le départ


  • Établissez l’itinéraire de votre voyage : À cette étape de vos préparatifs, il ne s’agit plus de tracer un itinéraire global afin d’établir votre budget prévisionnel, mais bien de sélectionner par pays tous les sites où vous souhaitez vous rendre et les activités que vous voulez absolument faire. C’est LA partie la plus cool de vos préparatifs ! Et tant mieux, car c’est aussi la plus chronophage. Pourquoi établir son itinéraire de voyage ? Il est important d’établir son itinéraire de voyage au long terme et avoir une idée global de son parcours pour une raison très simple mais souvent oubliée par les voyageurs… la météo ! Eh oui, la plupart des pays que vous vous apprêtez à visiter ne sera pas située sous nos latitudes et sera soumise aux moussons qui peuvent parfois durer jusqu’à 6 mois par an. Certaines régions du monde sont carrément impraticables une partie de l’année à cause d’intempéries comme les inondations ou les cyclones. Il serait vraiment dommage de passer six mois sous une pluie torrentielle ou de rater la randonnée de vos rêves à cause d’un mauvais timing… Idem pour l’observation de la faune sauvage: planifiez votre voyage aux périodes où les animaux sont les plus actifs, ou vous risquez de vous retrouver dans un paysage certes magnifique, mais vide.

2 mois avant le départ

  • Faites vos demandes de visa : Une fois votre itinéraire fixé, faites la liste des pays que vous souhaitez visiter et consultez le site gouvernemental diplomatie.gouv.fr afin de connaitre les modalités d’obtention de vos visas. Procédez ensuite aux démarches administratives. Si la plupart des visas s’obtiennent aujourd’hui en ligne, certains pays comme la Chine ne le délivre que sur rendez-vous dans un centre dédié. De plus, certains pays ont des conditions d’entrée sur le territoire strictes et refusent l’entrée des voyageurs qui se sont rendus au préalable dans certaines régions du monde. Si vous comptez vous rendre dans certains pays ciblés, notamment au Moyen Orient, prévoyez votre itinéraire de façon stratégique.

  • Quittez votre emploi : C’est l’heure du grand plongeon ! Pensez bien à quitter votre emploi au moins deux mois avant votre départ en raison du préavis (et pour tenter de maintenir une bonne entente avec votre ancien employeur, même s’il sera forcément jaloux de vos projets !)

  • Entamez les démarches pour mettre votre appartement en location ou sous-location.

1 mois avant le départ

  • Ouvrir un compte et obtenir une carte bancaire à faible taux pour éviter des frais bancaires trop importants, type N26

  • Acheter son équipement

  • Acheter son matériel photo

15 jours avant le départ

  • Faire suivre son courrier chez un proche ou une personne de confiance

1 semaine avant le départ

  • Acheter vos médicaments

  • Souscrire à une assurance voyages et rapatriement type Chapka


3 jours avant le départ

  • Téléchargez le plus de musiques et de séries possible

  • Souscrivez un abonnement VPN. VPN est un réseau privé virtuel qui permet de se connecter à n'importe quel réseau internet n’importe où dans le monde. Quel intérêt ? Certains pays n’ont pas accès à nos moteurs de recherche ou plateformes comme Google et Netflix ; VPN vous permet de vous connecter à un autre réseau afin d’avoir accès à vos plateformes préférées.

  • Résiliez ou suspendez votre forfait téléphone.

La veille du départ

  • Faites une copie numérique de tous vos documents essentiels (permis de conduire, permis international, passeport, attestation d’assurance etc) en cas de perte ou de vol

  • Faites votre sac

  • Enregistrez votre vol

  • Faites un énorme câlin à vos proches...

3, 2, 1, l'aventure commence !



 À très bientôt ici ou ailleurs ! 

Suivre nos aventures

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

Découvrir nos projets

logo.png